content top

Recherche mot : imagine

Le matérialiste ne connaît d'autre dimension au temps que le présent. Tout s'y rapporte et le passé, aussi bien que le futur, ne sont que des versions ludiques inscrites dans la plus pure des immédiatetés : on se souvient, on imagine, on a la nostalgie, on échafaude, mais le tout dans le seul cadre du point momentané dans lequel on se trouve.

  

Le contre-révolutionnaire n’est pas toujours celui qu’on croit. La révolution n’est pas toujours là où on l’imagine. Ni le révolutionnaire là où on l’attend.

  

On imagine mal Ponce Pilate recevant Jésus qui n'est pas encore le christ, ni ce que l'Histoire en fera : une vedette planétaire.

  

Nous évoluons dans une époque égyptienne où seuls quelques scribes savent encore lire et écrire. Le plus grand nombre, abusé car il imagine que déchiffrer c'est lire, croupit dans un illettrisme généralisé et grandissant.

  

Vous avez vu le physique des animateurs de Canal+ ? Même déjà, on voit qu’anthropologiquement, c'est des merdes, c'est des sous-hommes. Ils ont une grosse tête avec un tout petit corps, vous savez ? Des espèces de, c'est des mutants. J'ai l'impression que si je souffle, ils s'envolent, enfin je veux dire. Et j'imagine la trouille physique qu'ont ces mecs-là, s'ils sont confrontés à une vraie réalité.

  

Depuis trente ans, certains décrètent que, pour accueillir les nouveaux venus, il faut se dépouiller de ce qui fait de nous des français. Ils s'imaginent ainsi que l'on ne peut accueillir l'autre que si l'on n'est plus qui l'on est. C'est pourtant le contraire. Si l'on prend la définition de la nation de Renan, celle-ci est une volonté politique, un plébiscite renouvelé tous les jours, qui s'appuie sur ce qu'il appelle un "legs de souvenirs".

  

On n’est jamais aussi vainqueur ni aussi vaincu qu’on se l’imagine.

  

Imaginez un voyant isolé dans un monde d'aveugles : les aveugles n'auraient pas l'idée que le voyant puisse voir, ils le sous-estimeraient, ils n'envisageraient ni sa force ni sa capacité de nuisance.

  

Imaginez ! Vous avez besoin d'un billet d'avion ; de places de concerts ou d'aider votre fille pour un exposé. Allumez votre ordinateur, composez le numéro de votre fournisseur d'accès et, en un instant, constatez que la ligne est occupée.

  

Il faudra beaucoup d'indulgence à Dieu pour pardonner aux hommes d'avoir imaginé l'enfer.

  

Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé.

  

L'enfance. L'âge de la vie où tout semble possible, où on imagine qu'il suffira de vouloir changer son destin.

  

N'acceptons aucune entrave à la liberté de créer, d'imaginer, d'apprendre, d'explorer !

  

Si vous avez un peu de patience, vous découvrirez qu'on peut utiliser les immenses ressources du Web pour perdre son temps avec une efficacité que vous n'aviez jamais osé imaginer.

  

Imaginer, c'est se restreindre, c'est exclure.

  
content top