content top

Recherche mot : homme

Seul l'homme dispose du pouvoir de transfigurer la sexualité en érotisme et de métamorphoser la violence des chairs en élégance des corps.

  

L'homme est un animal qui fait des esclaves - autrement dit, moralement, les animaux surpassent les humains.

  

Tout le problème des femmes selon Freud vient du fait qu'elles ne sont pas des hommes...

  

Cet homme pèse quand il parle, il pèse encore plus encore quand il suggère, il pèse définitivement quand il renonce à parler pour agir.

  

Un politicien aux plus hautes charges ne croise et n'entretient dans son entourage que des courtisans, des flatteurs, des opportunistes ou des parasites. Tout mandarin qui fréquente ce genre d'homme se condamne à endosser l'un de ces habits. On ne rend pas intellectuellement avisé, et encore moins intelligent, quelqu'un qui gouverne.

  

Il semble que les lois qui régissent l'accélération du solide dans sa chute conviennent aussi bien pour un insecte et un homme, un singe et une culture.

  

Il semble que les lois qui régissent l'accélération du solide dans sa chute conviennent aussi bien pour un insecte et un homme, un singe et une culture.

  

Dans une belle image, Hegel donne la formule des grands hommes : "Leur but atteint, ils sont tombés comme des douilles vides."

  

Dans une belle image, Hegel donne la formule des grands hommes : "Leur but atteint, ils sont tombés comme des douilles vides."

  

L'homme hypermoderne ne croyant plus en rien, ne croit qu'en lui. Non pas en l'homme, mais en sa seule personne.

  

Les grands fonds sous-marins conservent leur mystère et l'homme qui a marché sur la lune est plus ignorant de la faune et de la flore des abysses que la planète la plus proche de celle sur laquelle il vit.

  

Avec le triomphe de la technique, l'homo artifex (l'homme artifice) va détrôner définitivement l'homo sapiens (l'homme penseur). L'esclavage touchait jadis le corps, il s'apprête aujourd'hui à emporter les âmes.

  

Le danger n'est pas dans la parole d'un homme seul, mais dans le fait qu'il fasse école ou soit d'une école.

  

Puisque Dieu donne aux hommes la possibilité de vivre dans le plaisir, qu’est-ce qui justifie qu’on y renonce ? Quelle étrange perversion ? Sinon une singulière haine de soi, une pulsion de mort retournée contre sa propre personne...

  

Très probablement, la joie philosophique consiste à vivre au-dessus des contingences habituelles, à côté des préoccupations du plus grand nombre, dans un autre endroit que sur la scène triviale du quotidien de l’homme de la rue.

  
content top