content top

Recherche mot : histoire

Il n'y a que deux grands courants dans l'histoire de l'humanité : la bassesse qui fait les conservateurs et l'envie qui fait les révolutionnaires.

  

Les opinions se transmettent, héréditairement, comme des terrains ; on y bâtit ; cela finit par faire une ville, cela finit par faire l'histoire.

  

L'histoire, à l'instar de bien d'autres choses que nous nous abstiendrons de nommer pour éviter des poursuites en diffamation, est toujours plus belle de loin.

  

Sur la voûte des cieux notre histoire est écrite.

  

Un roman est l'histoire des jours où une vérité se fait jour.

  

Nul n'a jamais changé autant le cours de l'Histoire que les historiens.

  

Lorsqu'on rêve tout seul, ce n'est qu'un rêve alors que lorsqu'on rêve à plusieurs c'est déjà  une réalité. L'utopie partagée, c'est le ressort de l'Histoire.

  

Les histoires d'amour finissent mal en général.

  

L'histoire est le déroulement d'une trame d'éternité sous des yeux temporels et transitoires.

  

Plonger des gens exceptionnels dans la banalité de la vie quotidienne ou des gens ordinaire dans des situations extrêmes : voiLà comment on crée des histoires captivantes.

  

La puissance des mots est telle qu'elle nous a empêchés d'apprendre les plus importants événements de l'histoire mondiale.

  

Ecrire l'histoire est une façon comme une autre de se libérer du passé.

  

Recommencer la vie, à quoi bon ? C'est toujours la même histoire ; un jour elle est bonne, le lendemain elle est mauvaise.

  

Une histoire à deux, c'est toujours une petite salade mal foutue mais inépuisable.

  

Voler dans les airs est comparable à une histoire d'amour - non pas du point de vue de l'attirance sexuelle, mais en tant qu'expérience qui enrichit la vie.

  
content top