content top

Recherche mot : hair

Il faut donc travailler au marteau-piqueur pour arracher les racines profondes que le cancer de l'Europe libérale a incrustées dans la chair de notre République. Il faut demander au peuple français son avis sur les questions essentielles qui engagent son identité républicaine.

  

Le corps du penseur est avant tout une chair d'exception, à la peau si fine qu'on devine l'écorché au moindre souffle, à la plus petite variation de température.

  

Seul l'homme dispose du pouvoir de transfigurer la sexualité en érotisme et de métamorphoser la violence des chairs en élégance des corps.

  

Mon corps paraissait s'échapper d'une faille pratiquée au rasoir sur ce que je ressentais comme le revers de mon cœur. La béance absorbait ma chair, mon sang et tout ce qui aurait pu se présenter sous forme d'âme.

  

Il est bien plus efficace d'haïr que d'être aimé !

  

La vraie et unique vertu est de se haïr.

  

Quand on sent qu'on n'a pas de quoi se faire estimer de quelqu'un, on est bien près de le haïr.

  

La chair contre la chair produit un parfum, mais le frottement des mots n'engendre que souffrance et division.

  

On ne peut pas réparer la chair qui a été blessée, on ne se console pas de l'absence de nos morts.

  

Amour se nourrit de jeune chair.

  

Aujourd'hui en chair, demain en bière.

  

La beauté : un être qui s'incarne. Un être qui se glisse dans la chair. Un être qui enveloppe la chair. Un être qui dévoile. Qui vêt de liberté, de grâce.

  

Il est rationnel, étant donné notre conception de l'individu et de l'univers, que le désir se manifeste en nous. L'arracher de vive force, en torturant notre chair et notre âme, c'est rompre l'harmonie.

  

Pourquoi nous haïr ? Nous sommes solidaires, emportés par la même planète, équipage d'un même navire.

  

La beauté séduit la chair pour obtenir la permission de passer jusqu'à  l'âme.

  
content top