content top

Recherche mot : hai

J’ai toujours pensé que le contraire de l’amour n’était pas la haine, mais l’indifférence. Le contraire de la foi n’est pas l’hérésie, mais l’indifférence. Le contraire de l’espoir n’est pas le désespoir mais l’indifférence. L’indifférence est la fin de tout.

  

Il faut donc travailler au marteau-piqueur pour arracher les racines profondes que le cancer de l'Europe libérale a incrustées dans la chair de notre République. Il faut demander au peuple français son avis sur les questions essentielles qui engagent son identité républicaine.

  

Et par dessus tout, je ne dis rien de l'incommensurable richesse que sont la créativité, la générosité, la disponibilité de notre peuple, aujourd'hui bridées dans les chaînes du modèle dominant d'égoïsme social. Ce sont elles qu'il faut rompre.

  

Le communiste hait le capitalisme par complexe d'Œdipe. Le réactionnaire le considère simplement avec xénophobie.

  

Parler d'honneur aujourd'hui passe pour signe de mauvais goût, d'archaïsme - épithète infamante, car il faut être moderne, c'est-à-dire ne rien tant chérir que la fourberie.

  

Le corps du penseur est avant tout une chair d'exception, à la peau si fine qu'on devine l'écorché au moindre souffle, à la plus petite variation de température.

  

L'auteur maitrise parfaitement l'art de la rhétorique, mais il s'en sert dans cet essai pour verser des tonnes de haine, mépris et aigreurs sur les people du monde politique et médiatique qui l'ont déçu ou attaqué. Quand on devient soi-même un personnage médiatique il faut savoir affronter les critiques à tout va, ou alors on ne se "montre" pas.

  

Freud ne s'est pas contenté de créer un monde magique, il y a conduit nombre de personnes et a souhaité y faire entrer l'humanité tout entier.

  

Le libre-arbitre est une invention des prêtres pour se venger et punir. Le devenir est pure innocence, comme l’enfant… Dès lors, nous sommes entourés de fictions… Fictions de la vertu, de la justice, de l’amour du prochain… Fiction de la morale car nous sommes au-delà du bien et du mal.

  

Seul l'homme dispose du pouvoir de transfigurer la sexualité en érotisme et de métamorphoser la violence des chairs en élégance des corps.

  

Le néant est souhaitable et paraît doux quand la douleur anéantit toute maîtrise et que le corps est transformé en architecture animale.

  

Une civilisation disparaît quand elle a perdu la mémoire d'elle-même. L'oubli du passé, ou la haine du passé qui prépare son oubli, rend impossible le présent; il obère donc tout futur.

  

Je souhaite montrer, par-delà les cartes postales, que la psychanalyse est le rêve le plus élaboré de Freud...

  

Camus n'a cessé de réfléchir sur le crime légal, l'assassinat idéologique, le meurtre de soi ou de son prochain, la mise à mort programmée, légitimée – il s'est constamment révolté devant cet injustifiable majeur.

  

Mettre à mal la langue française, mépriser le vocabulaire, entretenir la haine du style, célébrer les fossoyeurs de l'écriture laisse la voie libre aux individus qui aspirent à la domination des autres en utilisant le langage et la séduction littéraire.

  
content top