content top

Recherche mot : grandeur

La clé de tous les débats, de toutes les décisions, de toutes les politiques, c'est la magnanimité, la grandeur de la conscience.

  

Pas de grandeur dans le mesquin, dans le tyran ou l'assassin ; ils n'ont de maître que leur instinct animal et vaurien.

  

Celui qui s’efforce de lire les pensées de Dieu dans le grand livre de la nature peut seul connaître sa grandeur et sa sagesse infinies.

  

La grandeur est partout, mais surtout dans la sottise.

  

La grandeur de l'homme est qu'il peut trouver à peiner là où une fourmi se reposerait.

  

Les supérieurs ne pardonnent jamais à leurs inférieurs de posséder les dehors de la grandeur.

  

Aucune violence n'a jamais ajouté à la grandeur des hommes.

  

Calomnier un grand homme est, pour beaucoup de gens médiocres, le moyen le plus prompt de parvenir à leur tour à la grandeur.

  

La grandeur du sacrement, c'est de s'agenouiller, de s'accuser, de recevoir l'absolution et d'apprendre en même temps, dans ce petit claquement sec du guichet, qu'on n'est jamais absout.

  

L'intimité est funeste à toute grandeur, et il faut bien se garder de la familiarité quand on aspire sérieusement à la gloire.

  

La vraie grandeur se courbe par bonté vers ses inférieurs et revient sans effort dans son naturel.

  

Quand la conscience humaine frémit sous le coup de l'angoisse, elle produit des mouvements d'une magnifique témérité, capables de tout sacrifier pour sauver la suprême grandeur de l'existence.

  

C'est la grandeur d'âme elle-même qui n'est qu'une prétention stupide.

  

Ceux qui sont incapables de sentir en eux-mêmes la petitesse des grandes choses sont mal préparés à discerner la grandeur des petites choses chez les autres.

  

La vraie grandeur n'est pas ailleurs que dans l'accomplissement du but qu'on s'est fixé.

  
content top