A trop frôler un ennemi, on s'expose à l'affection.