content top

Recherche mot : francais

Les Français sont le peuple européen de la culture par excellence.

  

Les anglais ont inventé le football, les français l'ont organisé, les italiens le mettent en scène.

  

Le naturel des Français est de n'aimer point ce qu'ils voient.

  

Selon les sondages, les Français consomment cinquante-huit rouleaux annuels de papier hygiénique par tête. Qu'est-ce qu'ils entendent par tête ?

  

Ce qui, en français, a l'air de sonner bien traduit en russe peut être très vilain.

  

Si les autres parties du monde ont des singes ; l'Europe a des Français. Cela se compense.

  

Le vin rouge français a toujours, en Angleterre, un goût d'encre ; en France il a un goût de soleil.

  

La vanité et la crainte du ridicule sont les traits les plus saillants du caractère français. C'est étrange, à coup sûr, la vanité étant neuf fois sur dix la source du ridicule.

  

Les académiciens français se demandent toujours ce que les trente-neuf autres font sous la Coupole.

  

Le Français chante faux et pense juste ; l'Allemand chante juste et pense faux ; l'Italien ne pense pas mais il chante.

  

Ne mettez jamais en doute le courage des Français, ce sont eux qui ont découvert que les escargots étaient comestibles.

  

L'Anglais aime d'amour, le Français fait l'amour.

  

Les Français décidément ne savent pas ce qu'ils veulent et ne consentiront à être sages, tranquilles et heureux, que quand ils l'auront obtenu.

  

L'Anglais est un praticien qui n'a pas de théories ; l'Allemand, un théoricien qui applique ses théories ; le Français, un théoricien qui ne les applique pas : c'est ce qu'on appelle chez nous avoir du bon sens.

  

Le désir du privilège et le goût de l'égalité, passions dominantes et contradictoires des Français de toute époque.

  
content top