content top

Recherche mot : fleurs

C'est dans la merde que poussent les plus belles fleurs.

  

Les avares sont comme les mines d'or qui ne produisent ni fleurs ni feuillages.

  

On compare les fleurs aux femmes. On a tort. Il y aura toujours entre elles, cette différence que les fleurs sont belles... et ne le savent pas.

  

Aucun chemin de fleurs ne conduit à la gloire.

  

Qui ne sait que la nuit a des puissances telles, que les femmes y sont, comme les fleurs, plus belles.

  

Le cynique est celui qui, lorsqu'il sent un parfum de fleurs, cherche le cercueil.

  

Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir.

  

Les femmes sont comme les fleurs. Elles reverdissent aux doux soins de l'affection. Elles épanouissent à l'eau de rose de l'amour !

  

L'homme qui s'attache à cueillir les plaisirs comme des fleurs, est saisi par la mort qui l'emportera comme un torrent débordé emporte un village endormi.

  

La chasteté a dans son jardin de grandes et de petites fleurs. Heureux qui les cueillent !

  

Avec les insomnies, on peut faire des bouquets noirs de grandes fleurs friables et crissantes comme le sable sous les dents.

  

Si un homme offre des fleurs à sa femme sans raison, c'est qu'il y a une raison.

  

Les parfums sont les sentiments des fleurs.

  

Cinquante ans, âge où vivent bien des rêves, âge qui est encore, sinon la fleur de l'âge, l'âge des fleurs.

  

La Côte d'Azur est la serre où poussent les racines. Paris est la boutique où on vend les fleurs.

  
content top