content top

Recherche mot : fallait

Quant à l'inutile débat sur l'innocence ou la culpabilité du petit capitaine-alibi, il fallait forcément que Dreyfus fût innocent pour qu'il y ait "affaire"; puisque si Dreyfus avait été juif et coupable, le monde n'en aurait pas plus entendu parler que s'il avait été innocent, mais breton.

  

On a dit qu’en économie politique, il ne fallait s’en rapporter qu’aux chiffres ; quand je vois qu’il n’y a pas d’opération détestable qu’on n’ait soutenue et déterminée par des calculs arithmétiques, je croirais plutôt que ce sont les chiffres qui tuent les états.

  

Certains ont pensé qu’il fallait tuer ceux qu’on désespérait de guérir. Cela est mal.

  

S'il fallait choisir, je détesterais moins la tyrannie d'un seul que celle de plusieurs. Un despote a toujours quelques bons moments ; une assemblée de despotes n'en a jamais.

  

Celui qui veut faire un emploi sérieux de la vie doit toujours agir comme s'il avait à vivre longuement et se régler comme s'il lui fallait mourir prochainement

  

Jamais il n'a été aussi facile de gouverner qu'aujourd'hui. Autrefois, il fallait chercher avec finesse par quelle monnaie on devait marchander les gens ; aujourd'hui tout le monde veut de l'argent.

  

Quand le chariot est brisé, beaucoup de gens vous diront par où il ne fallait pas passer.

  

Il fallait être Anglais pour inventer le rugby. Qui d'autre aurait pu penser à un ballon ovale ?

  

J'ai compris qu'il ne suffisait pas de dénoncer l'injustice, il fallait donner sa vie pour la combattre.

  

S'il fallait étudier toutes les lois, on n'aurait pas le temps de les transgresser.

  

C'est déjà  bien ennuyeux de ne pas avoir d'argent ; s'il fallait encore s'en priver.

  

Aimer sans espoir, à blanc, ce serait parfait s'il ne fallait pas compter avec les intempéries de sa cervelle !

  

S'il fallait dire la messe que pour des anges, le prêtre la dirait devant des bancs vides.

  

J'ai dit quelque part qu'il ne suffisait pas d'entendre la musique, mais qu'il fallait encore la voir.

  

Se haïr... Il ne fallait pas être le plus grand savant pour connaître que c'est la pire souffrance de l'homme.

  
content top