Beaucoup pratiquent l'exorcisme, non du malheur, mais du bonheur.