content top

Recherche mot : evolue

Le futur penseur du mythe de Sisyphe évolue toujours entre l'endroit tragique et l'envers hédoniste, l'absurde et la joie de vivre.

  

Je considère la poésie engagée comme une mission personnelle, un devoir envers une société où on évolue vers un contrôle des consciences : on devient même suspect de ne pas penser correctement !

  

Lorsqu'une chose évolue, tout ce qui est autour évolue de même.

  

Le présent, c'est-à-dire la quotidienneté ambiante, nous assiège de toutes parts et ne cesse de nous convier à l'oubli des choses révolues.

  

Si la science évolue, c'est souvent parce qu'un aspect encore inconnu des choses se dévoile soudain.

  

La recherche est un processus sans fin dont on ne peut jamais dire comment il évoluera. L'imprévisible est dans la nature même de la science.

  

Quand cessera-t-on de penser qu'on peut fabriquer des citoyens de demain en éduquant les enfants avec de simples slogans sans rien modifier à l'environnement pestilentiel dans lequel ils évoluent ?

  

Le machinisme semble aujourd'hui devoir favoriser à long terme les tendances individualistes de l'homme évolué.

  

Le mâle humain croyant à tort n'avoir point reçu la beauté en partage, s'est fait la conviction naïve que c'était l'intelligence qui lui avait été dévolue... en exclusivité !

  

Vous ne pourrez évoluer à moins d'essayer d'accomplir quelque chose au-deLà de ce que vous avez déjà  réalisé.

  

Bousculer les habitudes, c'est encore le meilleur moyen de faire évoluer les choses.

  

Même l'organisation la plus parfaire a besoin d'évoluer tous les dix ans.

  

Le monde évolue parce que certains marchent à côté des chemins. C'est dans la marge que se font les plus claires corrections.

  

Evoluer, c'est céder à la fatalité.

  

Le sport qui n'évolue pas dans le sens des médias va mourir à petit feu.

  
content top