content top

Recherche mot : etais

Mon père qui parlait peu quand j'étais enfant m'a appris ce que parler veut dire.

  

Savoir qu'il nous faut un point de repère existentiel pour pouvoir mener une vie digne de ce nom, voilà qui donnait à l'enfant que j'étais une colonne vertébrale pour enrouler son être.

  

De ce lieu et de ce jour date une nouvelle ère dans l'histoire du monde et vous pourrez dire : J'y étais !

  

J'étais contre la guerre [du Vietnam], mais ce qui me gênait, c'est que ceux qui la faisaient en devenaient des victimes.

  

Si j’étais chômeur, je n’attendrais pas tout de l’autre, j’essaierais de me battre d’abord.

  

Enfant, j’étais athée. C’est ma science qui m’a conduit à la conclusion que le monde est bien plus compliqué que ce qui peut être expliqué par la science. Ce n’est que par l’intermédiaire du surnaturel que je comprends le mystère de l’existence.

  

Quand j'étais petit, ma mère m'a dit que le bonheur était la clé de la vie. A l'école, quand on m'a demandé d'écrire ce que je voulais être plus tard, j'ai répondu «heureux». Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, je leur ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie.

  

Si j'étais né sur une île déserte et si j'y avais passé ma vie, je n'aurais même pas soupçonné l'existence de la mort.

  

La France a compris que je n'étais sorti de la légalité que pour rentrer dans le droit.

  

Si j'étais médecin, je prescrirais des vacances à tous les patients qui considèrent que leur travail est important.

  

Quand j'étais jeune, je croyais que, dans la vie, l'argent était ce qu'il y a de plus important. Maintenant que je suis vieux, je le sais.

  

Ne me demandez pas d'être bon : ne me demandez que d'agir comme si je l'étais.

  

La jalousie seule m'a fait sentir que j'étais amoureux.

  

Aujourd'hui, je suis reine. Autrefois j'étais libre.

  

Si je n'étais pas joueur d'Echecs, je serais le meilleur dans quelque chose d'autre.

  
content top