content top

Recherche mot : esclave

Les hommes asservissent leurs semblables mais, écrit Montaigne, et qui pourrait lui donner tort ?, aucun animal n'en asservit un autre ! L'homme et un animal qui fait des esclaves - autrement dit moralement, les animaux surpassent les humains.

  

Le capitalisme excelle dans la transmutation du temps des esclaves en argent pour les maîtres...

  

Posséder, c'est être l'esclave des choses, de l'avoir, de la propriété. Ce peuple libertaire n'est l'esclave de rien ni de personne. Aucun objet ne saurait lui être un lien ! Quand on "est" vraiment, ontologiquement, on n'a pas besoin d'avoir, matériellement.

  

L'homme est un animal qui fait des esclaves - autrement dit, moralement, les animaux surpassent les humains.

  

Les Américains sont "les esclaves d'un tyran économique et moral". Esclaves du négoce, des préjugés, des conventions, du commerce, de l'industrie, de l'argent. La politique, quelle qu'elle soit, ne remet jamais ces vices en cause.

  

Nos ancêtres n’étaient pas forcément contre l’esclavage. Ils préféraient être esclaves que mourir de faim.

  

Pour faire des hommes libres, il ne faut pas les élever en esclaves.

  

La dictature parfaite aurait les apparences de la démocratie. Une prison sans mur dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. un système d'esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l'amour de leur servitude.

  

Notre dieu est grand et l'argent est son prophète. Pour ses sacrifices, nous dévastons la nature entière. Nous nous vantons d'avoir conquis la matière et nous oublions que c'est la matière qui a fait de nous ses esclaves.

  

Voulez-vous dire que les Blancs sont intellectuellement supérieurs aux Noirs et ont donc le droit de les réduire à l'esclavage ? Cette règle fait de vous l'esclave du premier homme dont l'intellect est supérieur au vôtre.

  

L'homme libre est celui qui n'a pas d'esclaves.

  

Quand deux esclaves se rencontrent, ils disent du mal de la liberté.

  

Famille : communauté composée d'un esclave domestique de sexe féminin appartenant à un homme, de celui-ci qui en est le pourvoyeur et des enfants que les deux premiers ont ensemble.

  

Il n'y a plus de patrie ; je ne vois d'un pôle à l'autre que des tyrans et des esclaves.

  

Presque tous les hommes sont esclaves faute de savoir prononcer la syllabe : non.

  
content top