content top

Recherche mot : escalier

L'escalier de la science est l'échelle de Jacob, il ne s'achève qu'aux pieds de Dieu.

  

C'est un triste chemin que de monter et de descendre l'escalier d'autrui.

  

En montant un escalier, on est toujours plus fatigué à la fin qu'au début. Dans ces conditions, pourquoi ne pas commencer l'ascension par les dernières marches et la terminer par la première.

  

On ne se débarrasse pas d'une habitude en la flanquant par la fenêtre ; il faut lui faire descendre l'escalier marche par marche.

  

Pourquoi les architectes ne songent-ils pas, pour diminuer la fatigue, à limiter la hauteur des marches au fur et à mesure qu'on monte un escalier ?

  

Avez-vous remarqué que dans un escalier, si l'on monte, on a l'état d'âme des amoureux ; si l'on descend, celui des gens mariés.

  

Un escalier de ministère est un endroit où des gens qui arrivent en retard croisent des gens qui partent en avance.

  

La donation est une montée vers la gloire par l'escalier de service.

  

L'administration est un lieu ou les gens qui arrivent en retard croisent dans l'escalier ceux qui partent en avance.

  

Tu éprouveras l'amère saveur qu'à le pain d'autrui, et comme il est dur de monter et descendre les escaliers d'autrui.

  

Pour gravir un échelon dans la hiérarchie, il faut souvent passer par l'escalier de service.

  

Le plus beau moment de l'amour, c'est quand on monte l'escalier.

  

Quand le pain manque à la huche, l'amour roule le long de l'escalier et quitte le logis.

  

Dans un escalier, la marche la plus dangereuse, c'est la marche funèbre.

  

Un escalier se balaie en commençant pas le haut.

  
content top