content top

Recherche mot : endurer

Le plus noble et le plus infâme des engagements comportent la même formule : “Endurer le feu, les fers, la mort par le glaive”.

  

Il faut savoir endurer la douleur ! La douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.

  

Ce sont généralement les gens qu'on aime beaucoup qu'on a le plus de difficulté à endurer.

  

Si vous voulez votre place au soleil, il faut vous attendre à endurer quelques brûlures.

  

Ne jamais perdre le contact avec les menues réalités quotidiennes, c'est là un principe qui permet de beaucoup endurer.

  

Si les sots pouvaient se faire une idée des souffrances qu'ils nous font endurer, ils se tairaient.

  

Il ne faut pas profiter de ses amis. Ils sont déjà  gentils de nous endurer.

  

Au début, on croit mourir à chaque blessure. On met un point d'honneur à souffrir tout son soûl. Et puis on s'habitue à endurer n'importe quoi et à survivre à tout prix.

  

Je peux joyeusement endurer une douleur et savourer sans joie le bouquet d'un vin.

  

L'amour n'est pas une simple possession. S'aimer, c'est surtout se soutenir l'un l'autre dans l'épreuve, s'endurer dans les imperfections communes, se sacrifier ; c'est savoir grandir ensemble.

  

Il est dans la nature de l'homme d'endurer patiemment la nature des choses, mais non la mauvaise volonté d'autrui.

  

C'est toujours ceux qu'on aime qui sont pris pour endurer les malheurs qu'on enferme et les défauts qu'on ne peut plus cacher.

  
content top