La forme, c'est le bonheur de la matière, l'éternel embrassement de ses atomes ivres d'amour.