content top

Recherche mot : eleve

L’intelligence philosophique nous élève vers une zone limpide d'idées, l'intelligence littéraire nous plonge dans une pulpe d'évidences.

  

Et je te réponds sur la loi Gayssot qu’au nom du droit des chercheurs à chercher, des historiens à travailler sur l’Histoire, je partage tes critiques. Mais tu devrais chaque matin rendre grâce à Jean-Claude Gayssot de t’avoir élevé, ainsi que quelques autres penseurs qui exhalent une odeur de fagot sur Internet, à la dignité de martyr de la liberté d’expression !

  

En quoi Michel Houellebecq relève-t-il plus du nihilisme actif que de sa formule passive? En tant qu'il sauve le monde par l'art et par la vie d'artiste qui est la sienne.

  

Fais ton cours, peu importe le nombre d'élèves. Ne les compte pas. Fais bien ce que tu as à faire.

  

Vivre n'est pas prendre soin de soi, ce qui est une affaire d'infirmerie ou d'hospice et relève d'une morale de dispensaire ; vivre c'est prendre soin de ceux qu'on aime...

  

L'habitude de penser le sexe en genre et de le réduire à deux relève de la facilité conceptuelle.

  

Flatter le goût du peuple sous prétexte qu'il est majoritaire relève d'une logique spécieuse et directement inspirée de la loi libérale du marché.

  

Ces pages relèvent d'une maïeutique. Sans le maître accoucheur, elles n'auraient jamais vu le jour. Car il me faut un démiurge pour aller chercher en moi ce que je ne possède pas.

  

Je crois toujours, après Nietzsche, qu'une écriture, une pensée, une vision du monde relèvent de l'autobiographie, de la confession de son auteur.

  

Le bien et le mal, le vrai et le faux, le juste et l' injuste, le beau et le laid relèvent de décisions humaines, contractuelles, relatives et historiques.

  

Autrui ne constitue pas la mesure de soi, il s’agit de viser des objectifs plus élevés. Un quidam vaut moins, en termes d’idéal, qu’un objectif haut placé comme la vie bienheureuse.

  

En effet : montrer à ses élèves qu'on croupit à leur niveau en ne sachant pas maîtriser ses émois, voilà du Plutarque revu et corrigé par Fleur Pellerin !

  

Plus facile de guerroyer que d'élever ses filles !

  

Jean Baudrillard avait relevé qu’il existait SOS-Baleines et SOS-Racisme, les premiers voulaient sauver les baleines, et les seconds, sauver les racistes, pour conserver leur magnifique sentiment de supériorité morale. La race pure était le projet délirant de Hitler ; la religion du métissage est le Graal de notre époque.

  

Pour faire des hommes libres, il ne faut pas les élever en esclaves.

  
content top