content top

Recherche mot : effacer

La tendance à effacer le sacré, à l'éliminer entièrement, prépare le retour subreptice du sacré, sous une forme non pas transcendante mais immanente, sous la forme de la violence et du savoir de la violence.

  

Crains Dieu où que tu sois ! Fais suivre une mauvaise action d'une bonne action, cette dernière l'effacera. Agis avec noblesse de caractère envers autrui !

  

Le temps, quelle merveilleuse gomme à effacer.

  

Effacer le passé, on le peut toujours : c'est une affaire de regret, de désaveu, d'oubli. Mais on n'évite pas l'avenir.

  

La vie est un voyageur qui laisse traîner son manteau derrière lui pour effacer ses traces.

  

Il a fallu cent ans pour effacer les discriminations les plus criantes entre les hommes et les femmes, mais qu'attend-on pour abroger celles qui restent ?

  

La vie est un voyageur qui laisse traîner son manteau derrière lui, pour effacer ses traces.

  

On ne peut pas et on ne doit pas tenter d'effacer le passé simplement parce qu'il ne répond pas aux exigences du présent.

  

Les amitiés de l'adolescence, rien ne peut en effacer complètement la trace dans notre coeur. Ce que nous avons de meilleur, nous le devons à la pureté et à la grandeur des sentiments qu'elles nous ont fait éprouver.

  

Il faut des torrents de sang pour effacer nos fautes aux yeux des hommes, une seule larme suffit à Dieu.

  

Effacer le temps et surfer sur le présent.

  

Quinze ans. Cet âge où l'homme qui va être, cherche à effacer l'enfant qu'il est encore.

  
content top