content top

Recherche mot : echiquier

Nous ne sommes que des pions du jeu d'échecs, avides d'actions. Aux ordres du grand joueur. Il nous mène de çà, de là, sur l'échiquier de la vie. Et pour finir, nous emprisonne dans la case de la mort. Sur un mode plus léger. Quelle tristesse ! Brutalement déchu du rang de cavalier à celui de pion.

  

L'échiquier est en place, et les pièces avancent.

  

L'ordinateur a tué l'originalité. Il n'y a plus guère d'aventures sur l'échiquier.

  

La partie d'échecs idéale consisterait à s'allier avec l'adversaire pour s'évader de l'échiquier.

  

Les idées audacieuses sont comme les pièces qu'on déplace sur un échiquier : on risque de les perdre mais elles peuvent aussi être l'amorce d'une stratégie gagnante.

  

Echiquier : carré parfait, comme la Jérusalem nouvelle décrite par l'auteur de l'Apocalypse, huit cases sur huit, exaltation du chiffre 4, symbole du cosmos aux quatre horizons... où le noir et le blanc, l'ombre et la lumière, le mal et le bien s'ent

  

Il y a plus d'aventures sur un échiquier que sur toutes les mers du monde.

  

Un pion isolé assombrit tout l'échiquier.

  

Tous ces prétendus hommes politiques sont les pions, les Cavaliers, les Tours ou les Fous d'une partie d'échecs qui se jouera tant qu'un hasard ne renversera pas l'échiquier.

  

Plusieurs personnes se sont demandées comment Tal faisait pour gagner... En fait, c'est très simple ! Il met ses pièces au centre de l'échiquier et les sacrifie quelque part !

  

Le fort joueur d'échecs (Emmanuel Lasker) est un homme doté d'un cerveau aux capacités extraordinaires qu'il gâche inutilement devant un échiquier au lieu de s'en servir à des fins hautement plus importantes.

  

Comment savons-nous que l'homme de Néanderthal jouait aux échecs à l'aveugle ? En excavant leurs sites, aucun échiquier ni aucune pièce n'ont été trouvés.

  

Si le désir cupide (et stupide) de gagner est une inépuisable source de souffrance, une combinaison brillante sur l'échiquier est une découverte : le coquelicot qui s'épanouit lorsque apparaît la Voie Lactée.

  

Les pièces de l'échiquier étaient impitoyables. Elles le retenaient, elles l'absorbaient. Il y avait de l'horreur en cela, mais aussi une harmonie unique. Car, qu'y a-t-il dans le monde, à part les échecs ?

  

Nous ne sommes que des pions du jeu d'échecs, avides d'actions. Aux ordres du grand joueur. Il nous mène de çà, de là, sur l'échiquier de la vie. Et pour finir, nous emprisonne dans la case de la mort. Sur un mode plus léger. Quelle tristesse !

  
content top