content top

Recherche mot : douloureux

La croissance et le changement peuvent être douloureux, mais rien n'est plus pénible que de rester coincé quelque part où tu ne veux plus être.

  

La croissance et le changement peuvent être douloureux, mais rien n'est plus pénible que de rester coincé quelque part où tu ne veux plus être.

  

Les humains trouvent parfois une sorte de plaisir à nourrir des sentiments douloureux, à se blâmer sans raison ou même contre toute raison.

  

Croire trop peu, c'est douloureux ; croire trop, c'est dangereux.

  

Rien n'est plus douloureux pour la peau délicate de la vanité que l'application d'une âpre vérité.

  

L'amour, c'est parfois si intense, si fulgurant, presque douloureux, que nous ne pouvons le vivre que pendant quelques instants rares et privilégiés. Tenter de les prolonger, quelle erreur.

  

Un mal est moins douloureux quand on en connaît la cause.

  

Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres.

  

Tout désir est en définitive douloureux.

  

De tous les mots, les plus douloureux sont ceux que l'on s'est infligés soi-même.

  

Les objets et les mots sont gorgés de mystère ; il est vain de parler, douloureux de se raire.

  

Etonnant de voir le peu de place qu'occupe l'amour chez les hommes. Trop douloureux comme sentiment, trop consumant. La plupart des humains ne l'ont pas connu ou se sont empressés de l'oublier.

  

Ce que l'homme a fait de plus grand, il le doit au sentiment douloureux de l'incomplet de sa destinée.

  

Il est facile de chercher les preuves d'amour dans les sentiments de l'autre mais plus douloureux de le faire dans les gestes accomplis.

  

Le jazz est vif, douloureux, doux, tendre, lent ; il apaise, il bouleverse, c'est de la musique et ce qu'il rythme est vrai, c'est le pouls de la vie.

  
content top