content top

Recherche mot : dos

Un politicien aux plus hautes charges ne croise et n'entretient dans son entourage que des courtisans, des flatteurs, des opportunistes ou des parasites. Tout mandarin qui fréquente ce genre d'homme se condamne à endosser l'un de ces habits. On ne rend pas intellectuellement avisé, et encore moins intelligent, quelqu'un qui gouverne.

  

Certes, la vérité de la vie psychique est biologique, Freud a passé sa vie à le dire, mais à quoi bon une vérité morne et triste, qui n'ouvre aucune perspective de conquête, qui n'autorise aucune réalisation de son rêve de célébrité universelle, qui empêche l'épiphanie de son destin, puisque la fiction ouvre de bien plus intéressantes potentialités ? Freud va donc tourner le dos aux paillasses des laboratoires : la gloire viendra d'un divan.

  

Parfois, la pseudoscience est une espèce de maison de transition entre la vieille religion et la science nouvelle, dont tous les deux se méfient.

  

Recevoir le coup final dans le dos, serait le comble du déshonneur.

  

Monsieur a son avenir devant lui et il l'aura dans le dos à chaque fois qu'il se retournera.

  

Le succès est un poison qui ne doit être pris que tard dans la vie et encore à petites doses.

  

Dos. Partie de votre ami que vous avez le privilège de contempler quand vous êtes dans l'ennui.

  

Usez, abusez, mais connaissez vos possibilités. C'est la seule façon de doser.

  

Le manteau de l'ange de la paix est très beau, mais la question est de savoir qui l'endossera ?

  

La femme rend lâche. C'est elle qui conseille au gréviste de rentrer à l'usine, à l'artiste de faire du commerce, au soldat de plier le dos. Parce qu'elle ne pense qu'à la pâtée, qu'elle a un pot-au-feu dans le coeur.

  

La philosophie, j'en use seulement à dose homéopathique. C'est d'ailleurs la dose la plus efficace.

  

Aussi infailliblement que le chat se met à ronronner quand on lui caresse le dos, aussi sûrement on voit une douce extase se peindre sur la figure de l'homme qu'on loue.

  

On reconnaît toujours les pionniers : ce sont eux qui gisent face contre terre, loin devant vous avec une flèche plantée dans le dos.

  

L'homme accompli et complet est celui qui sait suffisamment se retourner dans la vie pour faire face, au risque de se trouver nez à nez avec ce qu'il a dans le dos.

  

La gaffe est l'administration massive, intempestive, et inopportune de ces vérités qu'une posologie civilisée dose en général goutte par goutte.

  
content top