content top

Recherche mot : disons

On te trouve trop lyrique et pas assez scientifique, disons-le autrement : c'est trop bien écrit, c'est enflammé, pas assez sinistre. Ton livre était un suicide universitaire

  

Toujours remettre à demain ce que, demain, on pourrait remettre à... disons, l'année prochaine.

  

Disons nous et disons à nos enfants que tant qu'il restera un esclave sur la surface de la Terre, l'asservissement de cet homme est une injure permanente faite à la race humaine toute entière.

  

Ne disons pas du mal du diable : c'est peut-être l'homme d'affaires du bon dieu.

  

Le bonheur n'a pas bonne presse chez les intellectuels. Il n'est pas de bonne compagnie. Disons-le tout net : il fait honte parce qu'il interpelle.

  

La nature nous a donné une langue et deux oreilles afin que nous écoutions le double de ce que nous disons.

  

Ne disons pas de bien de notre époque, elle n'est pas plus malheureuse que les précédentes.

  

Lorsque les plaisirs nous ont épuisé, nous croyons avoir épuisé les plaisirs ; et nous disons que rien ne peut remplir le coeur de l'homme.

  

L'avenir, si tendu que soit notre désir, est une perspective sans profondeur. Il n'a vraiment nulle attache solide avec le réel. C'est pourquoi nous disons qu'il est dans le sein de Dieu.

  

Nous disons la mort pour simplifier, mais il y en a presque autant que de personnes.

  

Nous disons sans cesse que le monde n'est rien, et nous ne vivons que pour le monde.

  

Pourquoi nos jours sont-ils comptés et non pas, disons, chiffrés??

  
content top