content top

Recherche mot : digne

Oui, je suis un complotiste. Comme tout citoyen digne de ce nom, je suis vigilant et donc je me méfie des complots des puissants du moment.

  

Trop de siècles chrétiens ont enseigné qu'elles [les femmes] n'étaient rien, moins que rien, la lie de l'humanité, sans âme, indigne de considération, pécheresses, tentatrices et autres sornettes.

  

A défaut d'une Cité des hommes digne de ce nom, on invente une Cité de Dieu dans la profusion des promesses de bonheur et de félicité éternels. La faillite du politique fait le lit du religieux.

  

Savoir qu'il nous faut un point de repère existentiel pour pouvoir mener une vie digne de ce nom, voilà qui donnait à l'enfant que j'étais une colonne vertébrale pour enrouler son être.

  

Quand le philosophe digne de ce nom travaille, le prêtre recule.

  

La seule loi digne de ce nom est celle qui montre le chemin de la liberté. Il n’en est point d’autre.

  

Il n'y a que ce qui demeure qui soit digne de notre pleine attention : ce qui est durablement utile.

  

C'est ce qu'une personne à appris qui détermine ce qu'elle estime digne d'être réalisé ou de devenir le but de son existence.

  

Un être humain divisé ne réussit pas à affronter dignement la vie.

  

C'est une remarque bien digne d'attention que les grands fleuves passent généralement au pied des grandes villes.

  

Le travail est une chose élevée, digne, excellente et morale, mais assez fastidieuse à la longue.

  

Il y a dans les gestes lents, dignes, mesurés du fumeur de cigare une cérémonie qui permet de retrouver des rythmes oubliés et de rétablir une communication avec soi-même.

  

L'usage le plus digne qu'on puisse faire de son bonheur, c'est de s'en servir à l'avantage des autres.

  

A quoi peut servir d'avoir lu trois mille livres, quand, les cheveux blanchis, on reste indigne de l'amour du peuple ?

  

Et souvent il y a plus de bravoure à se retenir et à passer : pour se réserver pour un ennemi plus digne.

  
content top