content top

Recherche mot : diable

Il y a donc un côté Orphée, la musique est calme, elle apaise, elle adoucit toute la brutalité du monde et puis il y a aussi un autre côté, celui des sirènes, chez qui la musique est l'instrument du diable.

  

Vichy a fait un pacte avec le diable pour sauver les juifs français. Horrible, mais la plupart dans des autres pays occupés, tous les juifs ont été exterminés !

  

Le pauvre diable, qui poussé par la faim, vous prend votre montre au coin du bois, n'est-il pas infiniment moins coupable que ces forbans de la finance ?

  

La diablerie n'est que la sauce que les idiots répandent à pleine louche sur leurs échecs pour masquer le fumet de leur incompétence.

  

Dieu a créé les ingrédients mais c'est le diable qui a créé les épices.

  

L'entrain, c'est le diable au corps, c'est la malice dans l'esprit, c'est le voyage dans le sang : vive l'entrain !

  

Le diable nous demande rarement plus que de le laisser faire.

  

C'est Dieu qui a créé le monde, mais c'est le diable qui le fait vivre.

  

L'expression d'un sentiment personnel figé à jamais sur la pellicule lui donne un caractère irrémédiablement public.

  

Le diable est diable parce qu'il se croit bon.

  

Le diable même a besoin d'un compagnon.

  

Elle sentait distinctement et décidément le savon. Au diable! Autant coucher avec une machine à laver.

  

Le Diable, c'est la quatrième dimension des églises.

  

Quand Dieu envoie la farine, le diable enlève le sac.

  

On ne saurait peigner un diable qui n'a pas de cheveux.

  
content top