Une relation avec l'autre est impossible à construire si la saine relation entre soi et soi qui construit le Je, n'existe pas. Une identité défaillante, ou absente à elle-même, interdit l'éthique. Seule la force d'un Je autorise le déploiement d'une morale.