content top

Recherche mot : decouvre

Dans le voyage, on découvre seulement ce dont on est porteur. Le vide du voyageur fabrique la vacuité du voyage.

  

L'adolescence d'ailleurs est appelée "âge bête" par incompréhension : c'est justement l'âge où l'on découvre notre pouvoir de désinstaller des applications parentales, de penser par nous-mêmes, d'être le maître de notre vie mentale.

  

L'amour se découvre dans l'acte d'aimer.

  

Associe-toi à ceux qui chantent, racontent des histoires, profitent de la vie et ont la joie dans les yeux. Parce que la joie est contagieuse et découvre toujours une solution là où la logique n'a trouvé qu'une explication pour une erreur.

  

Le bien c'est la bonne moralité et le mal c'est ce qui reste hésitant dans ta poitrine et que tu n'aimerais pas que les gens découvrent.

  

Au bout de l'ultime dépouillement, l'homme découvre qu'il n'est rien d'autre qu'un sac d'excréments un peu sophistiqué et toujours prêt à crever.

  

Si les compositeurs modernes écrivent des airs devant être joués à toute allure, c'est pour que les auditeurs ne découvrent pas quel compositeur classique a été pillé.

  

Quand on observe la nature, on y découvre les plaisanteries d'une ironie supérieure.

  

Le lit découvre tous les secrets.

  

La femme idéale, c'est celle qu'on découvre quand on est déjà  marié.

  

Les larrons s'entrebattent et les larcins se découvrent.

  

La douleur physique existe pour nous rappeler que nous sommes mortels. Quand on souffre dans notre corps, on découvre combien sotte et vaine est la vanité.

  

Le temps découvre les secrets ; le temps fait naître les occasions ; le temps confirme les bons conseils.

  

Quand on a vingt ans, on pense avoir résolu l'énigme du monde ; à trente ans, on commence à réfléchir sur elle et à quarante, on découvre qu'elle est insoluble.

  

Quand on renonce à aimer pour choisir ce que l'on croit être la sagesse, quand on oublie que la vie est un acte d'amour, un jour vient où l'on découvre que l'on a perdu.

  
content top