content top

Recherche mot : creuse

J'apprends de voltaire qu'il faut admettre que le réel a lieu et qu'il faut penser avec lui, tout en riant de l'éternel abîme creusé entre le ciel des idées et la boue de la réalité.

  

Ce qui sépare le chemin de ses fossés, ce qui distingue le Capitole de la roche Tarpéienne, ce qui creuse la différence entre le prix Nobel et l'échafaud, parfois, souvent, a l'épaisseur d'un papier japon.

  

Le corps du philosophe se présente donc comme un creuset où s'élaborent des expériences existentielles appelées, plus tard, à prendre forme dans des structures logiques, rigoureuses.

  

Le langage, loin de combler l'abîme qui sépare les êtres, creuse la distance, il met en évidence la solitude et l’impossibilité de communiquer.

  

Tu vois, le monde se divise en deux catégories, ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi tu creuses.

  

Celui qui mange l'estomac plein, creuse sa tombe avec ses dents.

  

Nous sommes des mannequins montés sur une carcasse creuse et nous avons le foie à la place du coeur.

  

On ne creuse pas un puits avec une aiguille.

  

Il faut creuser les puits aujourd'hui pour étancher les soifs de demain.

  

La musique creuse le ciel.

  

Au-deLà de toi est la source du bien, une source qui peut toujours jaillir, si tu creuses toujours.

  

Il vaut mieux creuser sa tombe avec sa fourchette qu'avec une pelle: c'est plus agréable et c'est plus long.

  

L'être est un mystère que l'on ne finit pas de creuser.

  

Le chagrin creusé par ceux qui partent fait le nid de ceux qui arrivent dans le coeur de ceux qui espèrent.

  

Ceux qui font des révolutions à moitié n'ont fait que se creuser un tombeau. Ce qui constitue une république, c'est la destruction de tout ce qui s'oppose à elle.

  
content top