content top

Recherche mot : cours

Cette tendance de plus en plus hostile à la démocratie est lourdement engagée. Elle contredit la propagande selon laquelle le capitalisme et la démocratie feraient toujours tandem. C’est le contraire. L’histoire en cours est celle de la lutte de l’oligarchie pour le pouvoir absolu.

  

Le moderne appelle « changement » le fait de cheminer plus rapidement sur le même chemin et dans la même direction. Le monde, au cours des trois cents dernières années, n'a guère changé que dans ce sens. La simple proposition d'un véritable changement scandalise et atterre le moderne.

  

Le discours sur la décadence est vieux comme le monde, il cache une propension atrabilaire au ressentiment, un talent certain pour la pensée réactive, sinon réactionnaire. Dans toutes les hypothèses, il est symptomatique et désigne un individu qui soit n'a rien à dire, soit n'a plus rien à dire, dans les deux cas qui est épuisé.

  

Fais ton cours, peu importe le nombre d'élèves. Ne les compte pas. Fais bien ce que tu as à faire.

  

Le plaisir tétanise : le mot, les faits, la réalité, le discours qu’on tient sur lui. Il tétanise ou il hystérise. Trop d’enjeux personnels privés, trop d’intimités aliénées, souffrantes, miséreuses et misérables, trop de défaillances cachées, dissimulées, trop de difficultés à être, à vivre – à jouir.

  

Commencez par essayer de résoudre les questions que vous posez dans votre vie quotidienne, la philosophie existe pour ça. Le cours de philosophie peut et doit y aider.

  

Le commerce d'arrière-mondes sécurise celui qui les promeut, car il trouve lui-même matière à renforcer son besoin de secours mental.

  

Si la notoriété avait rencontré Rigide Cageot au cours des vingt dernières années, ça nous aurait depuis des mois économisé le spectacle de sa bêtise.

  

Le basculement de la France dans l'incroyance généralisée et la liberté des moeurs pose des problèmes d'équilibre psychologique et politique à la population en cours de transformation.

  

C'est parce que nous n'avons pas organisé le monde sous l'inspiration d'un véritable humanisme que nous avons recours à l'humanitaire comme palliatif à cette grande défaillance.

  

Je ne suis pas antiévolution et je ne souhaite pas que des peuples restent pétrifiés dans des attitudes et des comportements surannés. Mais je prétends que l'évolution proposée par le monde occidental ne doit pas forcément être généralisée. D'autres voies sont à expérimenter, selon d'autres critères et d'autres valeurs, de façon à constituer un recours dans le futur. Je crois en particulier à une nouvelle civilisation agraire, enrichie de connaissances nouvelles, avec une dimension esthétique, poétique et donc spirituelle.

  

Même la plus petite personne peut changer le cours de l'avenir.

  

Le personnage que tu décides de jouer le matin risque toujours de se transformer au cours de la journée.

  

Celui qui en arrive à exercer un bon contrôle de ses émotions part avec une bonne longueur d'avance dans la course au bonheur.

  

Quand le coeur parle, il n'a pas besoin d'un long discours.

  
content top