content top

Recherche mot : consolation

Évite à tout prix ceux qui ne sont près de toi que dans les moments de tristesse, avec des mots de consolation. Parce que ceux-là en réalité se disent : « Je suis plus fort. Je suis plus sage. Je n'aurais pas fait ce pas. » Et reste avec ceux qui sont à tes côtés aux heures de joie. Parce que dans ces âmes, il n'y a pas de jalousie ou d'envie, seulement le bonheur de te voir heureux.

  

La vie est courte ; c'est la consolation des misérables et la douleur des gens heureux ; et tout viendra au même but.

  

La consolation du vieillard que l'on croit faits pour les grands du monde et pour les riches, sont plutôt le partage des gueux, qui en savourent la douceur avec plus de licence, plus de goût et plus de tranquillité qu'eux.

  

L'art ne constitue pas une puissance, il n'est qu'une consolation.

  

Empêcher le bonheur des autres est la dernière consolation qui reste aux jaloux.

  

Consolation. Lorsque l'on constate qu'un homme meilleur est plus infortuné que soi.

  

Le sommeil occupe le tiers de notre vie. Il est la consolation des peines de nos journées ou la peine de leurs plaisirs ; mais je n'ai jamais éprouvé que le sommeil fût un repos.

  

C'est de ceux qui souffrent que nous viennent les meilleures consolations.

  

Pourquoi les consolations ? Plus vives elles sont, plus elles élargissent le malheur.

  

On ne remporte ici-bas que des prix de consolation.

  

Les lots de consolation ne consolent jamais.

  

La pensée du suicide est une puissante consolation, elle aide à passer plus d'une mauvaise nuit.

  

Les inconsolations de toutes sorte passent, mais le fond dont elles procèdent subsiste toujours, et rien n'as de prise sur lui. Il est inattaquable et inaltérable. Il est notre fatum.

  

Si un homme me tient à distance, ma consolation est qu'il s'y tient aussi.

  

Malheur à vous, les riches, car vous tenez votre consolation.

  
content top