content top

Recherche mot : composer

Savoir enfin qu'une analyse, au bout du compte, n'est jamais finie, qu'il est dans sa nature d'être interminable, et que, pour bien faire, il faut préparer le patient à l'idée de devoir composer avec son mal toute sa vie...

  

Le danger, c'est quand on se met à composer sa vie comme une oeuvre d'art. Le danger, c'est quand l'imagination n'écoute plus que sa propre poésie...

  

Quel beau livre ne composerait-on pas en racontant la vie et les aventures d'un mot !

  

Il est malaisé de composer avec le monde sans se laisser décomposer par le monde.

  

L'intelligence est caractérisée par la puissance indéfinie de décomposer selon n'importe quelle loi et de recomposer en n'importe quel système.

  

On ne peut composer qu'avec soi-même, on est son propre matériau.

  

On pourrait composer une diète pour la santé de l'entendement.

  

Il est plus facile à l'imagination de se composer un enfer avec la douleur qu'un paradis avec le plaisir.

  

Il est curieux que les grands écrivains aient eu soin de composer des pages médiocres pour figurer dans les florilèges.

  

On ne peut décomposer précisément que ce que l'on comprend.

  

Les Français sont faits pour composer de la musique d'opéra, les Italiens pour la chanter, les Allemands pour la jouer, les Anglais pour l'entendre et les Américains pour la payer.

  

Le mal seul fait remarquer et apprendre et permet de décomposer les mécanismes que sans cela on ne connaîtrait pas.

  

Aucune race ne peut prospérer si elle n'apprend qu'il y a autant de dignité à cultiver son champ qu'à composer un poème.

  

Composer un livre, seul moyen de parler de soi sans assister à l'ennui des autres.

  

Une musique sans mélodie est comme une perdrix aux choux qui ne se composerait que de choux.

  
content top