content top

Recherche mot : communiquer

Le langage, loin de combler l'abîme qui sépare les êtres, creuse la distance, il met en évidence la solitude et l’impossibilité de communiquer.

  

Faire de la neuroergonomie, c'est libérer la vie mentale des gens.Nous pouvons mieux apprendre, mieux produire, mieux voter, nous pouvons mieux penser, mieux communiquer, mieux comprendre, tout cela en étant plus épanouis, plus heureux, plus productifs et donc plus brillants.

  

La folie, c'est l'incapacité de communiquer ses idées.

  

Nos émotions nous enferment alors que la spiritualité est souffle et quête de liberté. Des spiritualités anciennes aux psychologies modernes, en passant par les religions et les philosophies, les enseignements sont les mêmes : il s'agit de prendre conscience de ses propres fonctionnements individuels et collectifs, d'établir une distance critique entre soi et soi de même qu'avec l'univers alentour, d'apprendre à écouter, d'apprendre à dire et à communiquer, d'appréhender enfin positivement la complexité de soi et d'autrui.

  

Au lieu d'une incapacité quelconque à communiquer, il y a en chacun de nous un mouvement intérieur qui cherche délibérément à esquiver la communication.

  

Exprimer c'est s'enrichir ; c'est encore un geste social ; c'est communiquer aux autres son bonheur, sa joie, sa pensée et attendre la réponse.

  

A mon sens, écrire et communiquer, c'est être capable de faire croire n'importe quoi à n'importe qui.

  

Parler, et à plus forte raison discourir, ce n'est pas communiquer... c'est assujettir.

  

L'angoisse suppose le désir de communiquer.

  

Communiquer ! Le grand mot, mais comme on en abuse ! Il signifie donner : on en fait le synonyme d'échanger.

  

Le plus grand bien que nous faisons aux autres hommes n'est pas de leur communiquer notre richesse, mais de leur révéler la leur.

  

Une démocratie, c'est d'abord ça : une façon de vivre où les gens osent se communiquer les choses importantes, toutes les choses importantes, où ils se sentent le droit de parler comme des adultes, et non comme des enfants dissimulés.

  

La folie, c'est l'incapacité de communiquer ses idées.

  

La parole a été donnée au commun des mortels pour communiquer leurs pensées, mais aux sages pour la déguiser.

  

J'ai décidé que tant qu'on aurait pas inventé la télépathie il faudrait renoncer à communiquer.

  
content top