content top

Recherche mot : commencement

Le commencement, c'est la fin, parce qu'au début, on trouve l'éternel retour qui, de ce fait, est aussi au milieu et à la fin...

  

Si chacun agissait en faveur de ce à quoi il croit, ce serait déjà un bon commencement...

  

Nous sommes tous distraits, parce que nous avons nos rêves ; seul, le perpétuel recommencement des mêmes choses finit par nous imprégner d'elles.

  

Mais vous savez assez bien à présent que le commencement est une revendication trop grande pour quiconque, et que tout héros ne joue qu'un petit rôle dans les grandes actions.

  

L'avare est plus tourmenté que le pauvre, l'avare ne jouit de rien. L'amour des richesses est le commencement de tous les vices, comme le désintéressement est le principe de toutes les vertus.

  

La femme n'est-elle pas le commencement et la fin de toutes choses ?

  

Le commencement est la moitié de l'action.

  

Hépatitis : J'ai essayé ça une fois. Maintenant j'ai une pièce sans commencement?!

  

C'est le commencement qui est le pire, puis le milieu puis la fin ; à la fin, c'est la fin qui est le pire.

  

La peur est le commencement de la sagesse.

  

Comprendre est le commencement d'approuver.

  

Le commencement est la moitié du tout.

  

L'esprit n'est jamais né. L'esprit ne cessera jamais. Et il n'y eut pas de temps où il n'était pas. Fin et commencement sont des rêves.

  

L'expérience est le commencement de la sagesse.

  

Rien de grand n'a jamais eu de grands commencements.

  
content top