content top

Recherche mot : cheval

Ce n'est pas celui qui s'abstient du plaisir qui le maîtrise, mais celui qui s'en réjouit sans excès. De même que maîtrise un navire ou un cheval non pas celui qui ne les utilise pas, mais celui qui les dirige où il veut.

  

La bravoure des Européens s’est transformée en une belle chevalerie en Espagne, au contact des Arabes, qui ont également diffusé les sciences, ainsi que les oeuvres classiques des Anciens sur lesquelles ils ont exercé de l’influence.

  

Quand un cheval galope tout seul, on ne peut pas voir s'il est rapide ou lent.

  

Qui ne s'aventure n'a ni cheval ni mule.

  

Le cheval apprend à se domestiquer dans un manège ; l'homme, c'est dans son ménage qu'il apprend.

  

Bidet : petit cheval qui n'a pas de tête mais autant de derrières que l'on veut.

  

L'homme est la plus piètre conquête du cheval.

  

Je préfère un vélo à un cheval, les freins sont plus faciles à vérifier.

  

Voler satisfait des désirs profonds, désirs longtemps restés insatisfaits, pour lesquels le cheval et la voiture n'ont été que des succédanés.

  

A cheval hargneux, il faut une écurie à part.

  

A cheval donné on ne regarde pas les dents.

  

Pendant qu'Agamemnon, parvenu à Troie, l'assiégeait, le cousin Egisthe faisait le siège de Clytemnestre et y pénétrait sans cheval de bois.

  

Mors doré ne rend pas le cheval meilleur.

  

La chevalerie: délivrer de belles vierges des châteaux des autres pour les enfermer dans le sien.

  

L'argent ne se trouve pas sous le pas (le sabot) d'un cheval.

  
content top