content top

Recherche mot : causes

L'historien qui parle de cause et non de causes doit être immédiatement congédié.

  

Il n'y a pas d'action visant à atteindre un but, il n'y a que des comportements déterminés par des causes.

  

Raisons et causes opèrent, pour ainsi dire, dans un champs éthiquement neutre, tandis que les motifs et les justifications sont utilisés dans un contexte qui entretient plus ou moins explicitement des considérations éthiques.

  

Je fais comme Hippocrate. Je cherche à remonter la cause des causes. Il est vain de s’en prendre aux conséquences.

  

Il y a assez de causes réelles de conflits pour ne pas les accroître en encourageant les jeunes gens à se lancer des coups de pied dans les tibias au milieu de rugissements de spectateurs en furie.

  

Les guerres civiles prennent leur esprit des causes qui les ont fait naître.

  

On s'est longuement interrogé sur les causes du sommeil. La principale est l'envie de dormir.

  

Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu'ils en chérissent les causes.

  

La perte d'une certaine pudeur comme la perte de la pureté sont les causes profondes de la décadence du monde.

  

La chose la plus étonnante, dans la vie, ce sont les moments de félicité parfaite qui nous envahissent, pour de toutes petites causes.

  

Les événements sont l'écume des choses dont les causes profondes résident dans l'ensemble du cosmos.

  

Un danger cesse d'être épouvantable, si l'on en connaît les causes.

  

Pour notre bien-être, on doit comprendre seulement les causes de notre malaise, car les conséquences on les connaît déjà .

  

L'héroïsme a de ces causes démystifiantes mais qui savent ramener celui qui les voit aux justes mesures de ce qui est.

  

Les causes qui meurent sont celles pour lesquelles on ne meurt pas.

  
content top