content top

Recherche mot : cause

Les Américains sont "les esclaves d'un tyran économique et moral". Esclaves du négoce, des préjugés, des conventions, du commerce, de l'industrie, de l'argent. La politique, quelle qu'elle soit, ne remet jamais ces vices en cause.

  

Aux yeux des défenseurs de l'économisme, c'est lèse-majesté que de mettre en cause la vérité du dogme

  

A cause d'où je viens, je n'ai jamais pensé que je verrais dans ma vie un candidat noir candidat à la présidence.

  

N'oubliez jamais que Jésus appelle ses élus ses brebis, et que de tous les animaux c'est sans contredit l'espèce la plus sotte. Caractère de brebis, dit Aristote, à cause de la stupidité inhérente à ces animaux, est devenu une injure grave ! Tel est pourtant le troupeau dont Jésus se déclare le pasteur.

  

Il n'y a pas d'action visant à atteindre un but, il n'y a que des comportements déterminés par des causes.

  

Raisons et causes opèrent, pour ainsi dire, dans un champs éthiquement neutre, tandis que les motifs et les justifications sont utilisés dans un contexte qui entretient plus ou moins explicitement des considérations éthiques.

  

La physique moderne m’apprend que la nature est hors d’état de s’ordonner elle-même. L’univers présente un ordre immense, d’où la nécessité d’une grande « Cause Première » qui n’est pas soumise à la loi seconde de la transformation de l’énergie, et qui donc est Surnaturelle.

  

Je fais comme Hippocrate. Je cherche à remonter la cause des causes. Il est vain de s’en prendre aux conséquences.

  

Il y a assez de causes réelles de conflits pour ne pas les accroître en encourageant les jeunes gens à se lancer des coups de pied dans les tibias au milieu de rugissements de spectateurs en furie.

  

Quand l'homme pardonne, Dieu ne lui ajoute à cause de cela que considération et puissance.

  

Celui qui cause du tort à son voisin n'entrera pas au paradis.

  

Seule la douleur qu'on ressent et qui nous affole explique parfois celle que l'on cause.

  

Heureux celui qui vous aime, qui aime son ami en vous et son ennemi à cause de vous.

  

Une impression agréable, lorsqu'elle est courte, c'est plaisir, lorsqu'elle est longue, c'est volupté, lorsqu'elle est permanente, c'est le bonheur. Un bonheur causé par des impressions douces, flatteuses, que rien n'interrompt ni ne trouble, c'est félicité.

  

Un mal est moins douloureux quand on en connaît la cause.

  
content top