content top

Recherche mot : bons

Comment dès lors entendre la justesse de bons arguments critiques dans un monde où l'essentiel de la classe intellectuelle communie moins dans la gauche que dans son catéchisme ?

  

L’amour est comme une amitié qui aurait pris feu. Au début une flamme, très jolie, souvent chaude et farouche, mais encore légère et scintillante. Alors que l’amour grandit, nos coeurs murissent et notre amour devient comme des charbons, ardent et inextinguible.

  

Tout étrange que cela paraisse, les choses bonnes à avoir et les jours bons à passer sont tôt racontés et n'offrent pas grand intérêt ; tandis que les choses inconfortablement palpitantes, de nature même à donner le frisson, peuvent faire une bonne histoire et, en tout cas, appellent une longue narration.

  

J’aime le romantisme, j’aime le glamour et j’aime le réalisme. Je pense que le mélange des trois donne de très bons résultats.

  

Sachez aimer vos prochains, soyez bons avec vos voisins, nourrissez ceux qui ont faim, recueillez les orphelins ; voilà ce qui est bien.

  

Redresse-toi, si tu veux marcher avec moi, élève-toi, si tu veux que je m'adresse à toi ; les miens sont des gens de bien, bons et humains.

  

De bons cerveaux viennent bons auspices.

  

Il y a quatre espèces de gens âgés : il y a ceux qui ont le coeur sec, ceux qui ont les honneurs, ceux qui ont l'intelligence et ceux qui ont l'expérience ; mais des vieillis avant l'âge, il n'y a que ceux qui ne sont bons à rien.

  

Je couchais sous une fenêtre pour avoir le dernier bonsoir de la lune, et pour avoir le premier salut du soleil.

  

Ne vous fiez pas à l'ami réconcilié, car les bons offices n'effacent pas les anciens griefs.

  

Il n'y a si bons amis qui ne se quittent.

  

Les hommes intelligents ne peuvent être de bons maris, pour la bonne raison qu'ils ne se marient pas.

  

Pour le Français, tous les professeurs sont bons, sauf ceux qui furent ou sont dévolus à ses enfants.

  

L'Académie ? Avec une minuscule, c'est un corps de jolie femme. Avec une majuscule, c'est un corps de vieux barbons.

  

Les hommes sont comme les vins : avec le temps, les bons s'améliorent et les mauvais s'aigrissent.

  
content top