content top

Recherche mot : blame

Les humains trouvent parfois une sorte de plaisir à nourrir des sentiments douloureux, à se blâmer sans raison ou même contre toute raison.

  

Le sourire n'est ni une approbation ni un blâme ; il est du genre neutre.

  

Croire en Dieu est une attitude qu'on ne peut ni réfuter, ni discuter, ni approuver, ni blâmer.

  

Il y a deux sortes de journaux : ceux qui approuvent et soutiennent le gouvernement quoi qu'il fasse, et ceux qui le blâment et l'attaquent quoi qu'il fasse.

  

Seul celui qui aime a le droit de blâmer, de corriger.

  

Aimez qui vous résiste et croyez qui vous blâme.

  

(...) Sans la liberté de blamer, il n'est point d'éloge flatteur.

  

Ce n'est pas parce qu'on craint de la commettre, mais c'est parce qu'on craint de la subir que l'on blâme l'injustice.

  

Peu de gens sont assez sages pour préférer le blâme qui leur est utile à la louange qui les trahit.

  

On loue et on blâme la plupart des choses parce que c'est la mode de les louer ou de les blâmer.

  

Blâmer ceux qui désertent c'est se blâmer soi-même de n'avoir pas su les retenir.

  

Tout louer est d'un sot, tout blâmer est d'un fat.

  

Avant de blâmer, il faudrait toujours chercher à voir si l'on ne peut d'abord excuser.

  

Blâme ton ami en secret ; vante-le devant les autres.

  

La louange est le commencement du blâme.

  
content top