content top

Recherche mot : bible

La Bible est une lettre personnelle adressée à chacun de nous par Dieu.

  

La femme, assure la Bible, est la dernière chose que Dieu a faite. Il a dû la faire le samedi soir. On sent la fatigue.

  

Les ventes de la Bible étaient pratiquement nulles au départ ; maintenant, enfin pour son auteur, cela marche bien.

  

J'avais une balle dans la poche, quelqu'un m'a jeté la Bible, la balle m'a sauvé la vie.

  

Le vin est une substance sacramentelle. Il est exalté dans mainte page de la Bible et Notre Seigneur n'a pas trouvé de plus auguste matière pour la transformer en son sang. Il est donc digne et juste, équitable et salutaire de l'aimer !

  

La Bible ne fait pas le moine.

  

On ne fait pas de bonne littérature avec de bons sentiments. Ainsi la Bible, quel chef-d'oeuvre !

  

La Bible assure que lorsque Dieu eut fabriqué l'homme et la femme, il en pleura. Comme on le comprend !

  

Dieu créa l'homme à son image, dit la Bible ; les philosophes font le contraire, ils créent Dieu à la leur.

  

Le superflu ? C'est comme une bible au Ritz.

  

La Bible est une oeuvre littéraire et non pas un dogme.

  

Je n'ai pas lu la Bible. C'était écrit trop petit.

  

La Bible nous dit : Dieu donne le monde, l'univers et le cosmos à l'homme pour qu'il les régisse et les domine, ça nous donne l'écologie.

  

Lorsque les Blancs sont venus en Afrique, nous avions les terres et ils avaient la Bible. Ils nous ont appris à prier les yeux fermés : lorsque nous les avons ouverts, les Blancs avaient la terre et nous la Bible.

  

On trouve dans la Bible beaucoup de situations du monde moderne. Par exemple, Noé, cherchant pendant quarante jours une place pour se garer.

  
content top