content top

Recherche mot : beni

Jadis, la preuve du philosophe était donnée par la vie philosophique qu'il menait. Ce jadis a duré longtemps. Le long temps béni de la philosophie antique, soit une dizaine de siècles aant que le Christianisme et l'Université ne transforment les philosophes en théologiens, puis en professeurs, autrement dit l'illusion puis la pédanterie.

  

Moi, je ne suis pas exactement un immigré, moi, je suis un peu comme un Martiniquais ou un Alsacien, c'est-à-dire que c'est la France qui est venue chez moi et qui m'a conquis et je la bénis, moi, de m'avoir colonisé.

  

Dieu mon Maître ! Guide ceux qui t'aiment, bénis ceux qui m'aiment et pardonne à ceux que j'aime.

  

L'église ne bénit pas la guerre, mais elle bénit le glaive de ceux qui savent l'employer au bien.

  

Dieu bénit l'homme non pour avoir trouvé, mais pour avoir cherché.

  

Demandez à Dieu de bénir votre travail, mais ne lui demandez pas de le faire à votre place.

  

Une femme vertueuse est celle qui, avant d'entrer chez son amant, ôte son alliance et enlève de sa chaîne de cou sa petite médaille bénite.

  

Soyez béni, mon Dieu, qui donnez la souffrance comme un divin remède à nos impuretés !

  

Mauriac, l'eau bénite qui fait pschitt.

  

Etre comme le bénitier, près de la porte et loin du coeur.

  

Béni soit l'homme qui, n'ayant rien à dire, s'abstient d'en administrer la preuve en paroles !

  

Béni soit celui qui inventa le sommeil !

  

Le pape bénit d'abord sa barbe.

  

Le chagrin est comme la maladie : pour les uns il est bénin ; pour les autres il est aigu.

  

Béni soit l'homme qui, n'ayant rien à dire, s'abstient d'en administrer la preuve en paroles.

  
content top