content top

Recherche mot : beaucoup

La vérité cruelle est que notre civilisation s'effondre. Elle a duré 1500 ans. C'est déjà beaucoup. Face à cela, je me trouve dans un perspective spinoziste : ni rire ni pleurer, mais comprendre.

  

Il y a des trafics dans ces quartiers, il y a de la polygamie aussi. Il y a beaucoup de délinquance, entre le trafic de drogue et la délinquance en col blanc, il y a une petite différence.

  

En tant que français, Jamel Debbouze est beaucoup plus important qu’Alain Finkielkraut.

  

L'univers meurt chaque fois que meurt un homme, et il y a beaucoup d'hommes parmi les hommes.

  

Le temps est un bon professeur. Beaucoup de choses ne s'apprennent pas dans les livres, ni par les gens, mais le temps te les enseignera.

  

Si vous voulez un conseil, la diplomatie consiste souvent à paraître beaucoup plus stupide qu'on n'est.

  

Plutôt que de se demander, comme beaucoup, s'il a une vie après la mort, lui est allé voir du côté de l'Ardèche s'il n'existerait pas une vie avant la mort...

  

Parmi les alternatives, je crois beaucoup à l'idée de décroissance. C'est-à-dire à une résistance à la mondialisation compétitive et négative: une résistance fondée sur l'autolimitation et la sobriété. Je revendique pour moi et tous mes semblables ce que la vie elle-même a établi comme légitime: nourriture, vêtements, soins et abri, sans lesquels l'épanouissement humain est impossible.

  

La psychiatrie est liée de manière beaucoup plus intime à la morale que ne l'est la médecine en général.

  

Beaucoup de choses existaient jadis mais aucun de ceux qui vivent aujourd’hui ne s’en souviennent.

  

Le monde est en vérité empli de périls, et il y a en lui maints lieux sombres ; mais il y en a encore beaucoup de beaux, et quoique dans tous les pays l'amour se mêle maintenant d'affliction, il n'en devient peut-être que plus grand.

  

Il y a dans cette société une majorité de femmes. Il y en a qui sont, pour beaucoup, illettrées.

  

La vérité est une lame tranchante, celui qui parle d'elle est fou ; pour beaucoup elle est lourde, embarrassante, elle fait grimacer ou suscite la toux. Qu'importe qui la prononce, l'avisé en attend le tout.

  

Évite ceux qui parlent beaucoup avant d'agir, ceux qui n'ont jamais fait un pas sans avoir la certitude qu'ils seraient respectés pour cela. Associe-toi à celui qui ne t'a jamais dit quand tu t'es trompé : « J'aurais fait autrement. » Parce que, s'il n'a rien fait, il n'est pas en position de juger.

  

Que tu fasses un voyage de cinq kilomètres ou de mille kilomètres, tu as dans chaque cas beaucoup à apprendre et à observer.

  
content top