Le basculement de la France dans l'incroyance généralisée et la liberté des moeurs pose des problèmes d'équilibre psychologique et politique à la population en cours de transformation.