content top

Recherche mot : bas

Difficile défi que de ressentir une continuelle sérénité dans un monde fondé et basé sur une perpétuelle rivalité.

  

De la manière dont elle a organisé sa base technologique, la société industrielle contemporaine tend au totalitarisme. Le totalitarisme n'est pas seulement une uniformisation politique terroriste, c'est aussi une uniformisation économico-technique non terroriste qui fonctionne en manipulant les besoins au nom d'un faux intérêt général.

  

Tout ce qui arrive ici-bas est régi par les forces du destin.

  

L'Aïkido est pour moi, la base de tous mes actes, plus qu'un Art Martial, une philosophie de vie...

  

Les soucis ressemblent à des fauteuils à bascules ; ils donnent quelque chose à faire mais ne conduisent nulle part.

  

En France, la liberté est un peu comme le génie de la Bastille, le pied est toujours en l'air, pour s'envoler !

  

Pour se faire excuser ses bassesses, ou pour les justifier, l'homme a besoin de savoir qu'il y a pire que lui.

  

La haine n'est pas un bas sentiment, si l'on veut bien réfléchir qu'elle ramasse notre plus grande énergie dans une direction unique, et qu'ainsi, nécessairement, elle nous donne sur d'autres points d'admirables désintéressements.

  

Rien n'est sérieux en ce bas monde que le rire.

  

La faculté de s'aveugler et de se décevoir est la base de tout bonheur, sinon de toute vie.

  

La physique nucléaire est bien plus facile à comprendre qu'une feuille d'imposition. Les opérations sont logiques et se font toujours de haut en bas.

  

Faut-il qu'un homme soit tombé bas pour se croire heureux.

  

Il y a une communication plus intense dans l'échange immédiat à base de générosité que dans la jouissance immédiate.

  

De la merde dans un bas de soie. (parlant de Talleyrand)

  

Le doute est à la base même du savoir, puisqu'il est la condition essentielle de la recherche de la vérité. On ne court jamais après ce qu'on croit posséder avec certitude.

  
content top