content top

Recherche mot : armes

La mort de ceux qu'on aime, voilà les seules justifications des larmes.

  

Une trêve pourrait être signée entre l'EI et la France pour que son armée dormante [pas des terroristes une fois encore, des soldats] sur notre territoire pose les armes. [la France] préfère dire qu'on agit contre le terrorisme alors qu'on le crée ainsi car il n'existait pas avant qu'on le fasse naître de la sorte.

  

C'est une guerre menée par l'Islam politique avec autant d'intelligence que l'Occident mène la sienne, mais avec moins d'armes ou avec d'autres armes que les nôtres- des couteaux et non des porte-avions, des kalachnikovs à 500 euros et non des avions furtifs coûtant des millions de dollars. Ils disposent également d'une vision de l'Histoire, ce que nous sommes incapables d'avoir, tout à notre matérialisme trivial.

  

La générosité, la douceur, la compassion ou le don sont des armes : tout ce qui désarme est une arme !

  

La Révolution française fut une révolution du verbe. Les mots sont des armes.

  

Parfois, nos yeux doivent être lavés par nos larmes, afin que nous puissions voir la vie avec une vision plus claire à nouveau.

  

Demain... les armes se réduiront peut-être à des mots. Les mots les plus nombreux, les mots les plus rapides, les derniers mots.

  

Je ne dirai pas : ne pleurez pas, car toutes les larmes ne sont pas un mal.

  

Laisse les sots voir que les mots te blessent, et leurs quolibets ne te lâcheront pas. S’il leur plaît de te donner un sobriquet, prends-le, approprie-le-toi. Dès lors, ils seront désarmés.

  

Certaines larmes sont invisibles. Mélanges de souvenirs, de blessures, de déceptions et de regrets. Des larmes que personne ne voit et qui pourtant, intimement, nous inondent et nous noient.

  

Ne pleure pas pour ta défaite, garde tes larmes pour la victoire !

  

Les joies et les peines, on les partage, jusqu'à un certain point, le bonheur d'un seul est celui de tous, la colère d'un seul est la colère de tous, et les larmes d'un seul sont celles de tous... C'est ça une guilde !

  

Il y aura du vent, il y aura des larmes, il y aura des sourires, il y aura la mort.

  

La patience commence avec des larmes, et, à la fin, sourit.

  

Les larmes sont pour le coeur ce que l'eau est pour les poissons.

  
content top