content top

Recherche mot : apprend

J'apprends de voltaire qu'il faut admettre que le réel a lieu et qu'il faut penser avec lui, tout en riant de l'éternel abîme creusé entre le ciel des idées et la boue de la réalité.

  

Que ce soit un volcan ou une civilisation qui s’effondre, la mue d’une chenille ou le passage d’un bolide dans la voûte étoilée, il y a à apprendre encore et toujours du monde. Augmenter son savoir est un devoir.

  

L'école doit donc permettre d'apprendre ce qui est utile au bonheur du plus grand nombre avec une économie de moyens et un moindre coût intellectuel.

  

La leçon de Nietzsche est toujours d'actualité qui enseigne qu'un bon maître apprend d'abord à ce qu'on se déprenne de lui, d'une part, et, d'autre part, que c'est en se suivant soi-même qu'on est véritablement un disciple.

  

Découvrir ainsi l'immensité du temps et la petitesse de nos vies, c'est apprendre le sublime, le découvrir, y tendre et vouloir y prendre place.

  

Découvrir ainsi l'immensité du temps et la petitesse de nos vies, c'est apprendre le sublime, le découvrir, y tendre et vouloir y prendre place.

  

Seul penser la vie apprend à mourir.

  

Seul penser la mort apprend à vivre ; ce qui se lit aussi à l’envers : seul penser la vie apprend à mourir.

  

Faire de la neuroergonomie, c'est libérer la vie mentale des gens.Nous pouvons mieux apprendre, mieux produire, mieux voter, nous pouvons mieux penser, mieux communiquer, mieux comprendre, tout cela en étant plus épanouis, plus heureux, plus productifs et donc plus brillants.

  

Quand tu auras désappris à espérer, je t'apprendrais à vouloir. Sans la volonté, rien n'advient !

  

Celui qui veut réussir doit apprendre à combattre, persévérer et souffrir.

  

Un homme sage peut davantage apprendre d’une question idiote qu’un imbécile ne peut apprendre d’une réponse sage.

  

Il faut apprendre la terre, c'est indispensable, savoir ce qu'elle est.

  

Cultiver un potager, ce n'est pas seulement produire ses légumes, c'est apprendre à s'émerveiller du mystère de la vie.

  

Il faut apprendre la terre, c'est indispensable, savoir ce qu'elle est. Il faut l'aimer sans niaiserie, en reconnaître les principales maternels et nourriciers. Il faut la travailler en tenant compte du savoir et du sentiment, avec la force du corps.

  
content top