content top

Recherche mot : appartient

Notre corps nous appartient, il n'est en rien propriété divine ou machine transcendante.

  

Si le royaume des cieux appartient aux pauvres, nul doute qu' au Vatican se compte un nombre considérable de damnés.

  

Si le royaume des cieux appartient aux pauvres, nul doute qu’au Vatican se compte un nombre considérable de damnés.

  

Un homme qui lit, ou qui pense, ou qui calcule, appartient à l'espèce et non au sexe ; dans ses meilleurs moments il échappe même à l'humain.

  

Comment peut-on commander les hommes si l'on n'appartient pas soi-même à l'humanité ?

  

L'Islam n'appartient pas plus au monde démocratique qu'au monde communiste, il est par son essence et son implantation un véritable «troisième monde».

  

Il faut en tout cas réaffirmer aux jeunes générations que la terre ne nous appartient pas, c'est nous qui lui appartenons.

  

Il appartient à chacun d’agir à son échelle, dans les petits gestes du quotidien, à faire sa part comme le colibri.

  

La planète ne nous appartient pas, c'est nous qui lui appartenons. Nous passons, elle demeure.

  

Dès lors qu’un rôle nous appartient en propre, dès lors qu’on est officiellement et culturellement habilité à le jouer, il perd de son prestige. Le rôle des autres est toujours plus fascinant que le sien.

  

Il n'appartient qu'aux grands hommes d'avoir de grands défauts.

  

Chaque jour qui débute est une page vierge du livre de notre vie. Il nous appartient d'y écrire les mots qui feront croître notre bonheur et disparaître les maux des pages précédentes.

  

Toute oeuvre qui appartient à la littérature française a pour caractère essentiel d'être écrite en français.

  

Nous ne nous appartenons pas plus à nous-mêmes que ne nous appartient ce que nous possédons. Nous sommes la propriété de Dieu.

  

Le futur appartient à ceux qui voient les possibilités avant qu'elles ne deviennent évidentes.

  
content top