content top

Recherche mot : apaise

Il y a donc un côté Orphée, la musique est calme, elle apaise, elle adoucit toute la brutalité du monde et puis il y a aussi un autre côté, celui des sirènes, chez qui la musique est l'instrument du diable.

  

Plutôt la foi qui apaise que la raison qui soucie. Même au prix d'un perpétuel infantilisme mental.

  

Pensez à ceux qui souffrent et meurent ici et ailleurs. Ayez du coeur et soyez des batailleurs, secourez ceux dans le malheur et apaisez ceux qui ont peur ; personne ne s'habitue à la douleur.

  

Le courage est le réflexe de défense des êtres normalement équilibrés, un moyen de ne pas souffrir. La révolte ronge, l'acceptation mène tôt ou tard à l'apaisement.

  

Le sexe apaise les tensions. L'amour les provoque.

  

Le temps fait oublier les douleurs, éteint les vengeances, apaise la colère et étouffe la haine ; alors le passé est comme s'il n'eût jamais existé.

  

L'apaisement réside en chacun de nous.

  

La soif du coeur ne s'apaise pas avec une goutte d'eau.

  

Il y a un apaisement au fond de toute grande impuissance.

  

L'argent apaise tout et l'argent tout efface.

  

Angoisse métaphysique : ou l'apaiser avec un Dieu, ou la noyer dans le plaisir, ou la guérir par des pilules.

  

Il doit y avoir dans les mots une merveilleuse puissance d'apaisement pour que tant d'hommes leur aient demandé de servir à leurs confessions.

  

La force de ceux qui aiment apaise même les tourments, la tendresse des femmes recèle tant de puissance.

  

Notre âme est une bête féroce ; toujours affamée, il faut la gorger jusqu'à  la gueule pour qu'elle ne se jette pas sur nous. Rien n'apaise plus qu'un long travail.

  

Le sage est un destructeur apaisé, retraité. Les autres sont des destructeurs en exercice.

  
content top