content top

Recherche mot : amours

Les amours viles s'accommodent du soupçon.

  

Le plus bel amour est celui qui libère. L'esprit, le coeur, le corps, l'être. L'amour au-delà des amours.

  

Les amours dont l'objet n'est que beauté physique ne sont pas amour vrai.

  

Il n'est pas d'éternelles amours.

  

Il n'y a qu'un seul public : celui qui vient pour aimer. Si les gens viennent pour s'aimer eux-mêmes ou chercher le reflet d'anciennes amours, le contact n'a pas lieu.

  

La répétition ardente des amours ne produit jamais l'amour.

  

Vieilles amours et vieux tisons s'allument en toute saison.

  

Méfiez-vous ! Les amours ont des oreillers.

  

De tous les amours, l'amour maternel est le plus harmonieux. C'est le parfait équilibre de soi-même en autrui.

  

Une femme se réclame d'autant de pays natals qu'elle a eu d'amours heureuses.

  

C'est toujours la même chose : nos amours sont sublimes ; celles des autres sont d'ignobles coucheries.

  

Il n'y a point de laides amours, ni de belles prisons.

  

L'on n'aime bien qu'une seule fois, c'est la première ; les amours qui suivent sont moins involontaires.

  

Dans un coeur, il n'y a pas de place pour deux amours.

  

Les amours les plus durables naissent souvent de mouvements spontanés, et avoués, de répugnance et d'agressivité réciproques.

  
content top