Alors, mon pouvoir s'amenuisant en même temps que s’éveille ta conscience, je te souhaite, mon enfant, d’être au lieu de paraître.