content top

Recherche mot : age

L'intégration croissante de l'humanité ne fait que lui faciliter le partage des mêmes vices.

  

Les vérités ne se trouvent pas à la circonférence d'un cercle dont le centre serait l'homme. Les vérités se dressent dans un paysage tourmenté que l'homme parcourt en suivant les méandres d'un sentier sinueux qui les découvre, les cache, et finalement les expose en pleine vue ou les fait disparaître.

  

En ce siècle de foules transhumantes qui profanent tout lieu illustre, le seul hommage qu’un pèlerin respectueux puisse rendre à un sanctuaire vénérable est de ne pas le visiter.

  

L'homme d'aujourd'hui est libre comme le voyageur perdu dans le désert.

  

Le premier pas de la sagesse consiste à admettre, avec bonne humeur, que nos idées peuvent très bien n’intéresser personne.

  

Courageuse et audacieuse la pensée qui ne néglige pas le lieu commun.

  

Et je te réponds sur la loi Gayssot qu’au nom du droit des chercheurs à chercher, des historiens à travailler sur l’Histoire, je partage tes critiques. Mais tu devrais chaque matin rendre grâce à Jean-Claude Gayssot de t’avoir élevé, ainsi que quelques autres penseurs qui exhalent une odeur de fagot sur Internet, à la dignité de martyr de la liberté d’expression !

  

En 1863, Baudelaire signalait que le dandysme ne pouvait naître qu'en des âges intermédiaires, époques de tuilages qui se caractérisent par l'épuisement d'un temps et la gésine d'un autre.

  

La théorie de l'autonomie intégrale, la célébration de l'instant quintessencié, la promotion d'un Éros léger, la réalisation d'une éthique ludique fournissent les quatre points d'assise du libertinage : rester libre, habiter le présent, refuser la pesanteur, pratiquer le jeu.

  

Certes les historiens de la philosophie peuvent jouer au jeu du collage et pointer les emprunts aux grands textes des Lumières. A ce jeu, quel penseur gagne ses galons de maréchal? Pas même les très grands dont le coup de génie consiste à avoir fait disparaître les échafaudages afin qu'on admire le résultat de leur bâtisse.

  
jeu

Owen propose l'abolition des trois piliers de l'ancien monde : la propriété privée, la religion et le mariage.

  

L'ivresse absolue, celle qui métamorphose le buveur en objet ivre mort, est un attentat contre la bipédie à l'endroit même de ses symboles : la verticalité, la main libérée, le cerveau sollicité, le cortex développé, donc le langage, l'intelligence, la faculté de raisonner. Elle est la flaccidité contre l'homo erectus.

  

Si Freud eut un jour le prix Goethe au lieu du Nobel de médecine escompté, c'est bien parce que, de son vivant déjà, un aréopage a considéré que son oeuvre relevait plus de la littérature que de la science !

  

C'est à peine si je frôle encore les crêtes des vagues. L'existence où je serais censé nager m'est comme extérieure, et je touche sa peau joueuse non sans un frisson de volupté : suis-je devenu poisson volant ?

  

Lire l'ouvrage comme on le fait aujourd'hui, en lecture solitaire et silencieuse, pour une aventure égotiste entre l'auteur et soi, peut saturer. Le caractère de fête populaire des mots dits d'une aventure disparaît dans la cérémonie de lecture silencieuse de mots écrits.

  
content top